Avertissement

Mis en avant

g45074-sinclair-zx-spectrum-48k-retro-80s-messenger-bag-fdAttention : ceci n’est pas un blog. Ça n’est pas un site web.

C’est juste une aberration…

Un journal de bord, ce truc auquel on s’adresse en commençant par « Cher journal…  » (comment ça je ne suis qu’une midinette 😕 ?  )

Vous êtes donc prévenu, et si vous passez votre chemin je ne vous en tiendrai pas rigueur.(d’autant que je ne le saurai jamais, puisque j’ai banni toute forme de « stat » de ce… truc.)

That’s all folk ! FABB

F∆BB

Média 6 (Montpellier)

Ô, la belle carte de visite !

Là… ça devient du sérieux….
Cela fait de nombreuses années que je veux m’attaquer à cet énormissime morceau que constitue Média6.
La principale raison de cette procrastination maladive, c’est qu’il y a tellement d’histoires (hilarantes pour beaucoup d’entre elles), que je n’arrive pas à m’y coller.

En attendant, nous allons commencer par la fin.
Facile, c’est mon pote Jo qui a retrouvé ça ce petit « magasine » fait maison dans ses cartons, qui les a tout scanné et me l’a envoyé.

Alors bien sûr, beaucoup sont « private joke », seul ceux qui ont vécu l’aventure pourrons comprendre, mais c’est toujours ça.

Quelques petites choses à savoir :

  • Lorsque Média6 battait de l’aile, vraiment sur la fin, nous avons décidé de faire une bonne grosse fête, et de distribuer ce fanzine
  • Ces images sont un mélange : d’illustrations faites par les animateurs et autres rois du crayon de la société, de détournement (au Blanco) d’affichettes parsemant les couloirs, du contenu de ce que la direction appelait « la boîte à doléance » (ha ha ha, quel gag, tu glissais ton petit mot anonyme dedans, et tu pouvais toujours prier pour que cela serve à quoi que ce soit), de collages à l’arrache et autres conneries diverses sur lesquelles je ne m’étendrai pas.
  • Tout ceci a donc été ramassé en fin de vie de la boite, pour en faire ça.

Restera plus qu’à raconter les 1001 aventures vécues sur place, mais là de suite…j’ai pas le temps.

De toutes façon, ça peut attendre, vu que :


Reste les commentaires, si quelqu’un a des questions, y’a qu’à demander.

Par exemple, il est impossible de comprendre la page 2 (3ème image donc) si on ne sais pas que le gus entouré de posters de méduse était le scénariste, et qu’il avait un petit tique d’écriture faisant que très souvent, les personnages étaient « médusés » par telle ou telle situation 😀

Ça, c’est plutôt marrant aussi…
C’était collé à l’entrée du bureau de Joël et moi… Autant dire que cela en a découragé plus d’un
😀 (d’autant que le comble du comble, c’est que nous nous étions portés volontaires pour être « représentants du personnel » , QUELLE BLAGUE (certains se souviendrons de quelques entrevues avec nous, Jo et moi d’un coté du bureau, dans le noir quasi complet, le « plaignant » de l’autre coté , lampe de bureau en plein dans les rétines dans le plus pure style « policiers avec dialogues de Audiard »… 
A notre décharge, une fois sortis, les plaignants avaient vidés toutes les larmes de leur corps… (comment peut-on être aussi cruels ?, ha ha ha)

Affichette avant les début de notre propre série (faite en loucedé)

Image 1 parmi 2

Suite à venir… parce que pour que ça soit amusant à lire, c’est une sacré boulot… il faut le vivre pour tout comprendre, et je ne suis pas scénariste… (Jo, un coup de main ? 😉 )

NB : un grand merci à Mâa BERRIET, qui était au développement informatique pendant cette période, et grace à qui certaines de ces images auraient été perdues à jamais… Thx Mâa !

F∆BB

Le port d’Ajaccio

Cci_NapoleonJ’ai décidé d’être bref.

Je viens de faire un peu de ménage, et je retrouve des choses oubliées.
Pas franchement passionnantes, ces choses, mais j’ai tout de même envie d’en garder une trace.

Du coup, si ça vous dit, c’est open, rien ne vous empêche d’y jeter un oeil.

Continuer la lecture

F∆BB